Insolite

Polémique : ce vol Air France Paris-Marseille bondé interpelle la toile (photo)

20 avril 2020 à 14h34 Par A.L.
Air France s'est défendue d'appliquer des règles sanitaires strictes.
Crédit photo : Pixabay

En plein confinement et malgré les gestes barrières imposés par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19, des passagers d'un vol Air France reliant Paris à Marseille ont été installés comme en temps normal, les uns à côté des autres, séparés d’à peine quelques centimètres.

Grosse stupeur ce samedi 18 avril. Alors que plusieurs passagers embarquaient pour un vol entre Paris et Marseille avec Air France, une journaliste de France 3, elle-même dans l'avion, a relayé un cliché pris à bord de l'appareil pour dénoncer le non-respect des mesures de distanciation sociale. La photo postée sur Twitter à l'issue du vol montre en effet un avion bondé, dans lequel la distance d'un mètre minimum entre les individus n'est pas du tout respectée, les passagers étant contraints d’occuper les sièges du milieu. "Après avoir fait la queue en respectant la distanciation sociale, les passagers se retrouvent assis côte à côte", s'étonne ainsi la jeune femme, notant en passant qu'aucun contrôle n'a été effectué à l'aéroport pour vérifier des attestations de déplacement. 

"Nous étions tous interloqués, assis, serrés les uns à côté des autres, sans masques pour la plupart, et notre visage à 30 centimètres de celui de notre voisin !", a-t-elle relaté à France 3. Contacté par La ProvenceAir France assure que ses vols sont plutôt remplis à moins de 50% en ce moment. Pour sa défense, la compagnie aérienne explique que de nombreux passagers renoncent finalement à partir, malgré leur réservation, car ils n'ont finalement pas de motif justifiant un déplacement dérogatoire aux mesures de confinement. L'entreprise affirme également que des mesures sont prises face au Covid-19, avec de la distanciation au sol et en vol. Les avions sont désinfectés et l'équipage porte des gants et des masques. L'air de la cabine est par ailleurs filtré dans des conditions semblables à celles d'un bloc opératoire. D'autre part, les services de boisson et de restauration à bord ne sont également plus proposés.