Insolite

Pourquoi laver vos sous-vêtements à 40 degrés peut-il être dangereux ?

16 juillet 2019 à 17h00 Par A.L.
Crédit photo : Pixabay

Pour bon nombre d'entre nous, le simple fait de laver un sous-vêtement en machine suffit à le nettoyer parfaitement. Pourtant, la fréquence du nettoyage ainsi que la température de lavage optimale est un point important selon les scientifiques.

"À quelle fréquence laver les sous-vêtements ? À quelle température ?". Des questions à priori anodines qui sont pourtant essentielles. En effet, depuis que la styliste Stella McCartney a avoué qu’elle ne lavait pas ses soutiens-gorges tous les jours par peur de les abîmer, des chercheurs en hygiène ont défini la fréquence et la température de lavage idéale afin d’éliminer tous les microbes présents sur les sous-vêtements. Le Dr Lisa Ackerley a ainsi déclaré au journal HuffPost UK que laver ses sous-vêtements à moins de 60°C ne tuait pas les bactéries.

Pire encore, slips et culottes portés toute une journée regorgeraient de bactéries staphylocoques en raison du contact constant avec l’aine et les parties intimes. De plus, les staphylocoques entrant dans le sang par une petite coupure sont capables de provoquer une infection. De ce fait, il est conseillé de laver les sous-vêtements à une température élevée telle que 60 voire 90 degrés. Pour des petites culottes en dentelle, il existe des lessives désinfectantes qui éliminent les bactéries même à basse température. Lisa Ackerley a ajouté : "Ne mettez pas vos slips et culottes avec les torchons pendant un lavage à basse température. Ces sous-vêtements pourraient transporter une bactérie fécale et vous ne voulez sûrement pas de ça dans votre cuisine". En ce qui concerne les soutiens-gorges, une exception peut être faite : il est possible de les laver au bout de deux voire trois jours. Si vous pratiquez du sport ou que vous avez beaucoup transpiré, il doit être lavé tout de suite.

Des règles strictes pour les pyjamas, les collants et les torchons

De son côté, Katie Laird, une microbiologiste de l'Université de Montfort a démontré que les bactéries restaient sur un pyjama durant 21 jours si ce vêtement n’était pas lavé. C’est la raison pour laquelle les bas de pyjama doivent être changés plus régulièrement. En revanche, la fréquence du lavage dépend de votre hygiène. "Si vous êtes propre avant de mettre votre pyjama et que vous n’allez pas aux toilettes pendant la nuit, votre pyjama pourrait durer deux ou trois jours", a précisé l'autre spécialiste, Lisa Ackerley. Les collants, eux, doivent être lavés tous les jours car "les levures et les bactéries se reproduisent dans le nylon, ce qui peut provoquer acné, irritation de la peau, infections urinaires et fongiques", a poursuivi la professionnelle. En ce qui concerne les linges de maison, elle préconise de laver les draps une fois par semaine. Les torchons doivent être quant à eux changés tous les jours et lavés à 60°C car ils sont un "foyer de germes et présentent un risque d'intoxication alimentaire si vous cuisinez de la viande ou du poisson".