Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Presse/ Le Val de Loire vu de l'étranger

18 mai 2017 à 17h55 Par Rédaction

Le Grand Val de Loire est un territoire qui parcourt plusieurs départements le long de la Loire. C'est au travers de nombreux témoignages que le Supplément du magazine Courrier International, dont Vibration est partenaire, s'est intéressé à cette région pleine de richesses, dans son numéro sorti le jeudi 18 mai.

Le Val de Loire : un large territoire qui suit le cours du fleuve à partir du Loiret jusqu’en Maine et Loire en passant par le Loir-et-Cher et l’Indre-et-Loire. Un territoire qui possède de nombreuses villes emblématiques du Centre Val-de-Loire et des Pays de la Loire telles qu’Orléans, Blois, Amboise, Tours, Chinon, Saumur ou encore Angers. Un territoire riche en histoires à raconter à propos de la grande Histoire par le biais de ses Châteaux de la Loire et de ses vignobles. Un territoire qui a fait chavirer le cœur de nombreux touristes prêts à prendre leur plus belle plume pour raconter leurs aventures.

Un territoire riche en attractivité

Lorsque l’on évoque le Val de Loire, on ne peut passer à côté du mot : « tourisme ».En Centre Val-de-Loire et en Pays de la Loire (4ème région la plus visitée par les Français), l’activité génère plus de cinq milliards d’euros de retombées en termes de consommation touristique par an et représente plus de 80 000 emplois salariés et non salariés. Entre 70% et 75% de la clientèle touristique régionale est française. Pour le reste, on retrouve des Allemands, des Néerlandais, des Belges mais aussi des Britanniques.

C’est d’ailleurs par le prisme de Marcel Theroux, un écrivain anglais, que vous aurez l’occasion de découvrir une partie du Loir-et-Cher et de l’Indre-et-Loire. Au travers de son récit intimiste, vous découvrirez durant quatre jours de périple, le visage de Chissay, du Port Lavigne à Bouguenais ou encore d’Amboise et son histoire avec Léonard de Vinci. Delphine Veaudor est une journaliste qui a participé au dossier « Val de Loir » du Supplément du magazine Courrier International. Elle évoque ce que Marcel Theroux observe au cours de son voyage :

[son1] 

Un territoire capable de se réinventer

Le principal avantage du Val de Loire, c’est donc qu’il est très attractif par nature. Ses patrimoines culturel, gastronomique (fromages, douceurs, fruits, huile, bières…) mais aussi et surtout viticole (Touraine, Anjou…) sont si riches qu’ils peuvent suffire à appâter le touriste. Mais plutôt que de s’appuyer sur leurs acquis, les régions ont choisi de se moderniser en cherchant sans cesse à se réinventer.

Se réinventer : une décision facile pour les Pays de la Loire qui ont décidé de poursuivre leurs investissements dans l’œnotourisme. La Région a totalement repensé ses routes des vins. Elles sont désormais dix-sept dont six en Anjou-Saumur. Il faut dire que certains tracés avaient été totalement abandonnés, si bien que plusieurs panneaux avaient même disparu du paysage.

En Centre Val de Loire, outre la Région, ce sont les entreprises locales qui ont fait leur renommée grâce à leur savoir-faire. C’est le cas d’une petite entreprise de Tours rachetée par une structure italienne :

[son2]

Si vous souhaitez retrouver l’intégralité du dossier « Val de Loire », rendez-vous en kiosque et achetez le Supplément du Courrier International ou bien rendez-vous ici.