Régionales en Centre-Val de Loire : le président sortant François Bonneau en tête

VIBRATION
Le président sortant PS François Bonneau arriverait en tête.
Crédit: Redaction/ Alicia Mechin

20 juin 2021 à 16h44 par Diane Charbonnel

Le président sortant François Bonneau (PS) arrive en tête de ce premier tour des élections régionales en Centre-Val de Loire.

Le président socialiste sortant François Bonneau est arrivé dimanche en tête du premier tour des régionales en Centre-Val de Loire (24,77%), devant le RN à 22,53%, et distançant largement le candidat de la majorité présidentielle, le ministre Marc Fesneau, relégué en quatrième position (16,69%), selon des résultats quasi définitifs.

Le candidat des Républicains, Nicolas Forissier, s'installe en troisième position, avec 18,95% des suffrages, d'un scrutin qui n'a poussé que 32,88% d'électeurs inscrits à se rendre dans les urnes.

"Il y a un rejet global", a estimé Aleksandar Nikolic en pointant l'abstention synonyme de "délitement de la démocratie". "On garde espoir pour le second tour. Avec des taux de participation normaux, on peut aller chercher cette région", a assuré le candidat RN.

Grand perdant de la soirée, le candidat de la majorité présidentielle Marc Fesneau ne termine qu'en quatrième position, derrière la liste menée par les Républicains.

Le ministre des Relations avec le Parlement a assez vite ouvert la porte à un rapprochement avec la liste de Nicolas Forissier. Tout en restant très vague sur les modalités.  

A gauche, les scores du sortant François Bonneau et de la liste EELV-LFI de Charles Fournier (10,40%) permettent d'envisager une reconduction de la majorité régionale. Les deux hommes n'ont pas caché leur volonté de fusionner entre les deux tours, comme cela avait déjà été le cas en 2015. 

Les Républicains en tête au niveau national

Au niveau national, selon une estimation Ipsos/SopriaSteria pour France Télévisions, Les Républicains arrivent en tête de ce premier tour des élections régionales avec 28,7% des voix, tandis que le Rassemblement National recule. Le parti de Marine Lepen obtient 19,4% des voix et le Parti Socialiste resiste grâce à ses présidents sortants avec 15,6% des voix.

Les écologistes et leurs alliés obtiennent 12,9% des voix et La République en Marche 10,4%. La France Insoumise n'obtiendrait que 5,3% des voix au niveau national. 

Taux d’abstention record

En ce qui concerne la participation, peu de Français se sont déplacés pour aller voter pour ce premier tour. Le taux d’abstention s’établirait à l’échelle nationale à 66,1%, toujours selon une estimation estimation Ipsos/SopriaSteria pour France Télévisions. Jamais un taux d’abstention aussi élevé n’a été atteint pour une élection.

Avec AFP