Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Rouverts depuis quatre mois, quel bilan pour les salons de coiffure nivernais ?

23 septembre 2020 à 07h20 Par Etienne Escuer
Bilan mitigé pour les salons de coiffure depuis leur réouverture.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Les salons de coiffure ont rouvert au moment du déconfinement. Les clients sont-ils revenus depuis ?

C’est peut-être le commerce chez lequel vous vous êtes précipités en premier lors du déconfinement ! Les salons de coiffure tentent de reprendre une activité normale depuis le mois de mai et leur réouverture. Mais depuis quatre mois, difficile d’établir un bilan, la situation est très irrégulière et imprévisible, constate Marine Giraudon. Pour la présidente de l’Union nationale des entreprises de coiffure (UNEC) dans la Nièvre, « c’est sûr qu’à la réouverture, ça s’est bien passé, on était très attendus après deux mois sans aller chez le coiffure. Mais depuis, il y a des hauts et des bas, ce n’est pas régulier. » Les clients ont-il changé leurs habitudes avec la crise sanitaire ? « Certains se sont coupés les cheveux à la maison pendant le confinement et se sont peut-être dit que finalement, ce n’était pas si mal », poursuit Marine Giraudin. « D’autres ont peut-être espacé les visites par peur du covid. »

 

Écouter le podcast

Un protocole sanitaire presque inchangé

Pourtant, les salons de coiffure sont toujours soumis à un protocole sanitaire strict. Il a peu évolué depuis le mois de mai. « Seule la surface d’accueil a changé », détaille Marine Giraudon. « Avant, on était limité à 4 mètres carrés par personne. Maintenant, il faut juste un mètre latéral. » A cela s’ajoutent les masques obligatoires, la désinfection entre chaque client, le lavage des peignoirs ou des serviettes. « Ça représente un coût et du temps », confie la présidente nivernaise de l’UNEC.

 

Écouter le podcast

 

Certains salons ont donc revu leurs tarifs à la hausse, entre 1,50 et 3 euros, pour faire face aux dépenses engendrés par ces mesures, pour recevoir les clients en toute sécurité.