Info locale

Sarthe : sauver des agricultrices à travers l’art thérapie

29 octobre 2019 à 06h00 Par Alicia Méchin
L’association Solidarité Paysans Sarthe a décidé de mettre en place des ateliers artistiques, à destination des femmes agricultrices.
Crédit photo : Solidarité Paysans Sarthe

L’association Solidarité Paysans Sarthe a décidé de mettre en place des ateliers artistiques, à destination des femmes agricultrices. Objectif : les sortir de l’isolement et apporter une aide psychologique.

L’association Solidarité Paysans Sarthe fête cette année ses 30 ans. Depuis sa création, elle vient en aide aux agriculteurs et leurs familles en apportant une aide psychologique mais aussi administrative. L’association basée au Mans peut notamment assister les familles dans des procédures collectives (redressement ou liquidation judiciaire). Une soixantaine de familles sont accompagnées par an.

Depuis peu, l’association a également décidé de mettre en place des ateliers artistiques à destination des femmes. Au fil des années, les bénévoles se sont en effet rendus compte que les femmes d’agriculteurs pouvaient parfois se trouver dans une extrême détresse. Explications d’Odile Mauboussin, bénévole de Solidarité Paysans Sarthe :

 

Écouter le podcast

 

Ce dispositif permet également de briser le silence, et d’aborder un sujet trop souvent tabou dans le milieu agricole :

 

Écouter le podcast

 

Depuis fin 2018, 8 à 10 femmes participent à ces ateliers, encadrées par une psychanalyste « cueilleuse de mots ». Chacune a raconté son histoire ; une histoire qui sera ensuite mise en lumière de façon artistique. L’objectif, à terme, est de pouvoir présenter différentes œuvres sur scène, devant un public. Autre volet de ces ateliers : un voyage artistique, de la Sarthe au golfe du Morbihan, en passant par l’estuaire de Nantes. Les participantes réaliseront des sculptures en bords de mer.

Afin de pouvoir financer ce voyage, mais aussi payer les intervenants, l’association a lancé une cagnotte en ligne. Vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter votre contribution sur le site du « Pot Commun ».