Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Shiloh, la fille de Brad Pitt et Angelina Jolie veut changer de sexe ?

05 juillet 2017 à 18h09 Par Rédaction

C'est la rumeur du moment ! À 11 ans, Shiloh, la fille de Brad Pitt et Angelina jolie pourrait déjà vouloir changer de sexe.

À l’instar de leurs parents, les enfants de stars ne sont pas épargnés par les rumeurs les plus folles. Dernière victime en date : Shiloh Pitt, la fille d’Angelina Jolie et de Brad Pitt. Agée d’à peine 11 ans, la fillette est la cible des internautes depuis déjà plusieurs années. En effet, elle arbore régulièrement un look particulièrement masculin, avec notamment une chevelure blonde assez courte ainsi que des pantalons larges au détriment des jolies robes portées par sa sœur Zahara.

Le week-end dernier, le journal espagnol El Mundo a publié un article mentionnant que la première fille biologique du clan Jolie-Pitt souhaiterait changer de sexe avant d’ajouter que cette dernière aurait même déjà commencé un traitement. « En plein mouvement transgenre aux États-Unis, la première fille biologique d’Angelina Jolie et Brad Pitt a commencé un traitement hormonal pour ralentir son développement en tant que fille », affirme le site du journal espagnol. Il n’en fallait pas plus pour que la presse internationale s’empare de cette affaire. Face à l’engouement suscité par cet article, le siège espagnol de l'Agence-France Presse (AFP), d'ailleurs cité à son insu en source dans l'article, a mené l’enquête et a aussitôt démenti l’information. L’article a alors immédiatement été supprimé du site El Mundo. Sauf que le mal était déjà fait…

Sur la toile, les internautes y sont tous allés de leur petit commentaire à l’encontre de la fillette de seulement 11 ans, mais aussi à l’encontre de ses célèbres parents : « Il faut protéger cet enfant de ses parents ! » ou encore « la fille de Brad Pitt va prendre des hormones, à part ça elle n’est pas du tout perturbée… ». De la transphobie que l’on peut deviner difficile à gérer pour toute personne, et encore plus pour une enfant de 11 ans, qui vient de subir le divorce de ses parents.