Un Icaunais victime d’un tir de LBD lors d’une manifestation porte plainte

VIBRATION
Image d'illustration. Un policier français équipé d'un LBD.
Crédit: Commons - Nerban Del Burn

17 janvier 2020 à 6h20 par Etienne Escuer

Un habitant de l'Yonne a reçu un tir de LBD dans le torse alors qu'il manifestait à Paris contre la réforme des retraites.

Victime d’un tir de lanceur de balles de défense (LBD), un Icaunais a décidé de porter plainte. Les faits se sont produits le 9 janvier dernier, lors d’une manifestation contre la réforme des retraites à Paris. Selon nos confrères du média indépendant Radio parleur, l’homme, un technicien informatique de 40 ans, a été touché au niveau du torse. Il présente un hématome de 12 cm et s’est vu prescrire un jour d’ITT. Le projectile aurait été tiré à 7 ou 8 mètres de distance.

"Un tir totalement gratuit"

 

L’Icaunais dénonce « un tir totalement gratuit » de la part du policier, estimant qu’il ne représentait aucun danger. Il venait d’écarter avec son pied un palet de grenade lacrymogène. La victime est allée demander des explications au policier, et celui-ci, selon Radio Parleur, lui aurait déclaré : « T’en veux encore ? T’as shooté une lacrymo sur la police, tu l’as mérité ! ». Quelques minutes plus tard, le même policier (identifié par son numéro RIO) a été filmé en train de tirer à bout portant sur un autre manifestant. La scène a été abondamment relayée sur les réseaux sociaux et décryptée par le journal Le Monde.

I