Un pêcheur « avalé » par une baleine s’en sort sain et sauf !

VIBRATION
Une folle mésaventure !
Crédit: Pixabay

12 juin 2021 à 8h45 par Aurélie AMCN

Alors qu'il pêchait le homard au large, un homme s'est fait avaler par une baleine à bosse avant d'être recraché. Sain et sauf, il raconte sa mésaventure.

Une histoire digne d’un canular et pourtant, selon des spécialistes, elle est bien crédible. Vendredi, Michael Packard, un pêcheur de homards originaire de Provincetown, près de Boston dans le Massachussetts (Etats-Unis), a été « avalé » par une baleine à bosse.


L’homme raconte sa mésaventure : « Je plongeais pour pêcher des homards quand une baleine à bosse a essayé de me manger. J’étais dans sa bouche pendant 30 à 40 secondes avant qu’elle remonte à la surface et me recrache ». Avec seulement quelques bleus sur le corps, le pêcheur s’en sort miraculeusement avec seulement quelques bleus.


"TOUT EST DEVENU TOUT NOIR"


Interrogé par la presse locale, le pêcheur explique en détails sa folle aventure : il se trouvait à environ 13 mètres de profondeur quand il a senti un énorme coup. « Tout est devenu tout noir, et j’ai alors réalisé ce qu’il m’arrivait : ‘’oh mon dieu, je suis dans la bouche d’une baleine et elle essaie de m’avaler’’. J’ai pensé que j’allais mourir », raconte-t-il.


Grâce à son régulateur de plongée, il a toutefois pu continuer à respirer jusqu’à ce que l’animal regagne la surface. « La baleine s’est mise à secouer la tête, j’ai été projeté dans les airs et j’ai atterri dans l’eau. J’étais libre, je flottais simplement et je n’arrivais pas à croire que je m’en étais sorti ».


AU MAUVAIS ENDROIT, AU MAUVAIS MOMENT


Pour les plus septiques : Joshiah Mayo, qui l’accompagnait Michael Packard pendant sa partie de pêche, confirme les faits. Resté à bord du bateau de pêche, il a assisté à toute la scène avant d’appeler les secours.


Selon Joke Robbins, directrice des études sur les baleines au Centre des études côtières de Provincetown, « il est fort possible que [le pêcheur] était juste au mauvais endroit au mauvais moment. Quand les baleines sont en quête de nourriture, elles foncent dans l’eau, bouche ouverte, et avalent des poissons et l’eau très rapidement, puis rejettent l’excès d’eau à travers leurs fanons, une sorte de filtre. Leur bouche est énorme, mais leur gorge est étroite, donc il n’y a aucune chance qu’elles puissent avaler quelque chose de trop gros, comme un homme ».


Elle rappelle d'ailleurs l'importance de rester prudents dans les aux de Provincetown où, à cette période de l'année, les baleines à bosse, mesurant entre 9 et 15 mètres, viennent se nourrir.