Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Une famille en réanimation après avoir ingéré du datura

30 juillet 2020 à 09h35 Par Iris Mazzacurati avec AFP
Les personnes intoxiquées pensaient avoir cultivé de la tétragone cornue.
Crédit photo : Mark Marathon / Wikimedia Commons

Ils croyaient manger un légume rare qu'ils avaient planté dans leur jardin, mais le datura, une plante toxique, les a conduits à l'hôpital.

Quatre membres d'une même famille ont été placés en réanimation, gravement intoxiqués au Datura dans la région Grand Est, rapporte l'Anses.

"Quatre personnes d'une même famille avaient préparé et consommé dans un plat cuisiné des feuilles de datura, confondues avec des feuilles de tétragone cornue ramassées dans leur jardin potager", explique l'agence de sécurité sanitaire (Anses) et les Centres antipoison dans un communiqué, jeudi 30 juillet.

"Elles ont rapidement présenté des signes d'intoxication grave nécessitant une hospitalisation en réanimation pour chacune d'entre elles. Si l'évolution clinique a été favorable pour ces quatre personnes, l'une d'elles a nécessité un suivi médical prolongé", poursuit le texte.


"Les personnes intoxiquées pensaient avoir cultivé de la tétragone cornue", également appelée "épinard de Nouvelle-Zélande" ou "épinard d'été". "Considérée comme un légume dit "oublié", la tétragone cornue connaÎt un regain d'intérêt ces dernières années", relève l'Anses.

DANGEREUSE CONFUSION

Comment cette confusion a-t-elle été possible ? "Les personnes avaient semé des graines achetées en sachet dans un magasin botanique qui n'ont cependant pas poussé au moment prévu", indique l'Anses.
"Constatant, un an après, des petites pousses à l'endroit où avaient été initialement semées les graines de tétragone cornue, les personnes ont repiqué ces pousses qui étaient en fait du datura ayant poussé de manière involontaire", poursuit l'agence sanitaire.


Le datura est une plante sauvage "qui pousse facilement sur tout le territoire", rappelle l'Anses. Elle "est parfois semée en bout de rang de pomme de terre pour attirer et empoisonner les larves de doryphores dans une approche de lutte écologique".


"Toutes les parties de la plante sont toxiques et peuvent être à l'origine d'effets sanitaires graves voire mortels". Les premiers signes (nausées, hallucinations, voire convulsions) apparaissent "dans l'heure suivant le repas".


Les autorités mettent fréquemment en garde contre le datura. Début 2019, l'enseigne de grande distribution E. Leclerc avait dû rappeler deux lots de haricots verts surgelés, à cause d'un risque de présence de cette plante toxique.