Vianney s’énerve contre la une d’un magazine où il apparaît avec sa compagne

VIBRATION
Vianney est énervé contre le magazine Gala.
Crédit: Capture d'écran Instagram @vianneymusique

14 avril 2021 à 11h22 par A.L.

Alors que le magazine "Gala" vient de consacrer la une de son dernier numéro à Vianney et à sa compagne, la violoncelliste Catherine Robert, le chanteur français a exprimé son mécontentement sur les réseaux sociaux.

Tandis que Vianney a dévoilé son troisième album baptisé N'attendons pas en octobre dernier, annonçant dans la foulée une tournée en France (qui a dû être reportée en raison de l'épidémie de coronavirus, ndlr)le coach de The Voice, qui envisage de ralentir le rythme pour se consacrer à sa famille, est aujourd'hui très remonté contre le magazine Gala après sa dernière une consacrée au chanteur et à sa compagne, la violoncelliste Catherine Robert.

Le coup de gueule de Vianney

Sur le cliché en question, Vianney apparaît aux bras de sa compagne, et cela ne lui a pas du tout plu. L'artiste a donc poussé un coup de gueule sur Twitter pour exprimer son mécontentement. "Mon équipe & moi ne sommes EN RIEN responsables de la couverture absolument impudique de Gala. Nous n'avons même pas été prévenus en amont. Ça me désole, car je n'aime pas que ma vie privée soit étalée ainsi. Les gens qui me connaissent vraiment le comprennent et le respectent", a-t-il ainsi déclaré.

Vianney est en effet très discret sur sa vie privée qu'il prend soin de ne pas étaler dans les médias. "C'est vrai que je pense réellement que ce qui est important à savoir sur moi ce sont mes chansons, ou ma vision de la chanson et de la musique, plutôt que ma vie privée. Je pense que les magazines people vivent dans un monde parallèle. En réalité, les gens sont peut-être un peu intéressés par la vie intime des célébrités mais ça ne les passionne pas une seconde", avait-il déjà déclaré lors d'une interview accordée à Pure Charts.

"Tout le monde s'en fout. Je n'ai pas envie de faire un événement de mon mariage ou de ma situation familiale", avait-il ajouté.

I