Viktor, un coussin connecté produit en partie dans la Nièvre

VIBRATION
L'entreprise Fingertips a mis au point un coussin connecté.
Crédit: Fingertips

21 janvier 2021 à 6h30 par Etienne Escuer

Le coussin connecté Viktor est produit en partie dans la Nièvre par l'entreprise Fingertips.

Pas toujours simple de se servir des nouvelles technologies ! C’est en voyant les difficultés de sa mère, en perte d’autonomie et seule après le décès de son mari, qu’Alain Tixier s’est lancé dans son projet de coussin connecté. Viktor a ainsi vu le jour et est aujourd’hui produit en partie dans la Nièvre, par l’entreprise Fingertips. « La technologie doit se mettre au service de l’être humain, et non pas l’inverse », explique Alain Tixier, fondateur de Fingertips. « Les ingénieurs sont très forts, oui, mais si leur technologie n’est pas utilisable… » Avec l’exemple de sa mère, il constate que les télécommandes, par exemple, posent problème dans l’utilisation de la technologie. « Une personne âgée qui manipule une télécommande, c’est la troisième guerre mondiale très vite si elle ne sait pas s’en servir. Je voulais une solution qui puisse servir à tous », poursuit-il.

Écouter le podcast

Appels en visio, photos, musique, etc.

Alain Tixier a donc l’idée de créer un coussin connecté. A l’inverse d’une tablette tactile, par exemple, le coussin présente en effet l’avantage d’être rassurant et peu fragile, idéal pour des personnes en perte d’autonomie. Branché sur un téléviseur, Viktor propose ainsi différents services. « On a dessiné des pictogrammes », explique Alain Tixier. « Si j’appuie sur l’image ‘Photos’, je vais voir sur ma télé les photos que ma famille a envoyé sur mon coussin. Il permet aussi d’écouter de la musique, via des playlists faites là-aussi par famille », détaille l’entrepreneur. Autre service très utilisé, surtout depuis le confinement : la visio. Viktor permet de passer des appels avec ses proches. « Depuis le début de la crise sanitaire, on a beaucoup développé ce service dans les Ehpad et à domicile chez les personnes âgées », confie Alain Tixier.

Écouter le podcast

Le coussin connecté Viktor est vendu 249 euros, mais il est possible de l’obtenir moins cher si vous êtes éligibles à des aides (crédit d’impôt, mutuelle, département, CCAS). A noter que Fingertips lève actuellement des fonds pour développer ViktorIA, sa petite sœur, qui permettrait par exemple d’intégrer des informations de santé et réaliser des consultations en télémédecine.

I