De nouvelles mesures concernant le port du masque dans l'Indre

L'arrêté a été publié hier lundi 20 septembre.
L'arrêté a été publié hier lundi 20 septembre.
Crédit: Pixabay - Photo d'illustration

21 septembre 2021 à 10h54 par Théo Palud

Le masque doit désormais être porté sur les marchés de plein air, les brocantes et vide-greniers ou encore les événements sportifs et culturels où le pass sanitaire n’est pas applicable.

La préfecture de l’Indre apporte de nouvelles mesures au sujet du port du masque en extérieur, via un arrêté publié hier lundi 20 septembre. Malgré une baisse du taux d'incidence dans le département, celui-ci était encore élevé il y quelques jours : il était de 65,40 pour 100 000 habitants entre le 31 août et le 6 septembre. Un taux alors "au dessus du seuil d'alerte". La préfecture ajoute également que "la circulation du virus demeure active et concerne l’ensemble des territoires du département de l’Indre".

De ce fait, le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux suivants non soumis au pass sanitaire  :

  • "sur les marchés de plein air alimentaires et non-alimentaires, les braderies, les brocantes, les vide-greniers, les foires à tout, les bric-à-brac, et les fêtes foraines de moins de 30 stands ou attractions pour lesquels le pass sanitaire n'est pas applicable.
  • lors de manifestations sur la voie publique mentionnées à l'article L.211-1 du code de la sécurité intérieure, pour les concerts, festivités et évènements sportifs ou culturels pour lesquels le pass sanitaire n'est pas applicable ; dans les espaces et les files d'attente, à l'extérieur des établissements recevant du public."

Un allègement des conditions dans les lieux où le pass est obligatoire

Dans le même temps, la préfecture indique ce mardi un allégement du port du masque dans les lieux ouverts au public où le pass sanitaire doit être présenté. Il n'est plus obligatoire sauf si l'exploitant ou l'organisateur l'exige. L'institution détaille : "par exemple, dans les restaurants, pour les serveurs soumis au pass sanitaire depuis le 30 août 2021, le port du masque n'est plus obligatoire pour lesdits serveurs ; en revanche les personnels de cuisine non soumis à cette obligation doivent conserver le masque". 

Pour rappel, en cas de non-respect des règles, vous vous exposez à une amende de 135 euros.

 

 

I