Après les fêtes, les coachs sportifs sont très sollicités

Il faut définir des objectifs et connaître ses limites pour tenir dans le temps.
Il faut définir des objectifs et connaître ses limites pour tenir dans le temps.
Crédit: Pixabay

3 janvier 2023 à 7h01 par Guillaume Pivert

Chaque début d’année, se remettre au sport figure parmi les bonnes résolutions les plus répandues. Un coach à domicile nous dit comment tenir ses objectifs dans la durée.

Pour certains d’entre vous, le choc a été rude en montant sur la balance après les fêtes : il va falloir perdre ces quelques kilos en trop. Rassurez-vous vous êtes nombreux à faire ce constat début janvier. D’ailleurs les salles de sport, comme les coachs à domicile voient les inscriptions augmenter dans les semaines suivant le nouvel An. « On a plusieurs rentrées, septembre, une forte rentrée en janvier-février, celle des bonnes résolutions », explique le coach auxerrois Quentin Marquer. Il ajoute que ces clients de début d’année « viennent chercher une remise en forme, c’est repartir sur un bon rythme, avoir une activité ».

 

Des exercices… et de la psychologie

 

Une activité qui doit être anticipée. Il faut définir des objectifs et connaître ses limites pour tenir dans le temps. « Ça va être les gens qu’il va falloir le plus accompagner, on ne va pas repartir dès le 2 janvier courir un 10 km ou partir sur 2 heures de sport en salle », indique Quentin Marquer. « On va permettre au corps de s’adapter de manière à atteindre les résultats escomptés ».

 

Pas question d’y aller trop fort donc au début. Il faut des petites séances de trente minutes, une heure pour ne pas se dégoûter. Le coach icaunais préconise également des exercices simples qui mobilisent plusieurs articulations, muscles : des pompes, des squats, de la marche rapide, un footing sur une allure lente. Quentin Marquer fait aussi preuve de pédagogie. « La psychologie c’est 50% de mon travail, ce sont des gens qu’il va falloir le plus accompagner », résume-t-il.