Bientôt une IGP pour le Sapin du Morvan ?

8 novembre 2023 à 7h00 par Guillaume Pivert

Illustration
Illustration
Crédit : Pixabay

Une dizaine de producteurs et l’association Excellence végétale ont entamé des démarches pour obtenir une Indication Géographique Protégée (IGP) pour le sapin du Morvan.

Le Morvan c’est la région du sapin de Noël. C’est d’ailleurs la première région productrice de France, avec plus d’un million d’arbres plantés, cultivés et vendus chaque année sur 1500 hectares. Pour promouvoir ce terroir et ce savoir-faire, une dizaine de producteurs et l’association Excellence végétale ont entamé des démarches pour obtenir une Indication Géographique Protégée (IGP). « Il s’agit de protéger le savoir-faire et de valoriser un produit plus résistant qu’un produit commun vis-à-vis notamment de la concurrence étrangère, Belge ou Danoise », explique Sylvie Robert, déléguée générale de l’association Excellence Végétale.

 

Le classement en IGP se fait en plusieurs étapes, avec d’abord en collaboration avec l’ l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), l’élaboration d’un cahier des charges. Parmi les critères : une coupe tardive des sapins pour garantir leur fraîcheur au moment des fêtes, l’abandon des engrais minéraux, ainsi que de nombreux fongicides, insecticides et acaricides de synthèse, l’absence de prélèvement de terre de la parcelle, etc… Rappelons que ces sapins sont issus de parcelles agricoles, non forestières, ce qui implique « qu’aucune forêt n’est détruite ».

 

Le cahier des charges est ensuite soumis à une commission d’enquête, à un comité national puis au niveau européen pour obtenir l’IGP définitive. « C’est en bonne voie, les choses vont dans le bons sens », résume Sylvie Robert.

 

En cas de labellisation IGP, le sapin de Noël du Morvan serait le premier produit horticole de France à en bénéficier.