Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Bourgogne-Franche-Comté : l'ARS lance un appel à renforts aux soignants

05 novembre 2020 à 06h57 Par Etienne Escuer
Les couloirs de l'hôpital d'Orléans.
Crédit photo : Rédaction / Alicia Méchin

Pour lutter contre la deuxième vague de Covid-19, l'Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté a lancé, mercredi 4 novembre, un appel à renforts à tous les soignants disponibles.

Il a souhaité « tirer le signal d’alarme » ce mercredi en conférence de presse : le directeur général de l'ARS de Bourgogne-Franche-Comté, Pierre Pribile, s’inquiète du manque de personnel dans les hôpitaux. « Les tensions sont extrêmes alors que nous ne sommes qu'au début de cette deuxième vague », confie-t-il. Fin octobre, l’ARS avait demandé aux établissements de la région d'activer le niveau 3 des plans de mobilisation des capacités hospitalières. Malgré cette réorganisation, « avec ce qui s'annonce, nos soignants n'y arriveront pas seuls, ils ont besoin de renfort », poursuit Pierre Pribile.

« Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues »

Le directeur de l’ARS lance donc un appel « à tous les soignants, quels que soient leur profession, leur âge, leur horizon, d'où qu'ils viennent » pour venir renforcer les équipes des établissements de santé. Les personnes intéressées peuvent se signaler à l'hôpital le plus proche ou sur la plateforme nationale. Pierre Pribile explique notamment qu'il y a « plus d'absentéisme parmi les soignants, car le virus circule plus dans la population lors de cette deuxième vague ». La demande de personnel est partagée par les établissements. « Nous avons besoin de bras pour ouvrir des unités Covid », témoigne par exemple Murielle Plaza, directrice des soins du groupe hospitalier de Haute-Saône. Elle encourage tous les soignants disponibles à se mobiliser, peu importe leurs compétences : « Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, nous les affecterons au mieux et ces personnes seront utiles. » 

En Bourgogne-Franche-Comté, 1 240 personnes sont actuellement hospitalisées à cause du Covid, dont 150 en réanimation (15 nouveaux malades chaque jour en moyenne en réanimation). Lors du pic de la première vague de l'épidémie, 1 300 patients étaient pris en charge en Bourgogne-Franche-Comté. « En réanimation, notre point de rupture est autour de 300 patients Covid », précise l’ARS.

(Avec AFP)