Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Crise sanitaire : pas de "fermeture généralisée des universités" pour le moment

30 septembre 2020 à 14h30 Par Iris Mazzacurati
Jusqu'à présent "quelques dizaines de sites ont été fermés", souvent des écoles n'ayant qu'un seul bâtiment.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Un tiers des clusters se trouverait désormais dans les écoles et les universités, mais la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a écarté mercredi 30 septembre à la radio, une "fermeture généralisée des universités", pour le moment.

Devant la recrudescence de l'épidémie de coronavirus et suite à la publication d’un rapport de Santé publique France indiquant qu'un tiers des clusters se trouvaient désormais dans les écoles et les universités, le gouvernement ne compte pas refermer toutes les universités.

Interrogée à ce sujet, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a déclaré ce matin : "La situation est très différente sur le territoire et dans les établissements (...) pour le moment, il n’est pas absolument pas envisagé de dire qu’on referme l’ensemble des universités.", insistant sur l'importance du "présentiel" et du lien social pour les étudiants.

"Il y a évidemment des contaminations observées dans les universités", a de son côté répondu Frédérique Vidal, laissant entendre qu'elles avaient souvent lieu en dehors des établissements.

"Quand il y a un cas avéré, c'est facile de tester la promotion entière", a-t-elle dit.

"Quand on parle d'une université, il y a souvent une quinzaine de bâtiments sur des sites différents", a souligné Mme Vidal, précisant que c'est le président d'université, en lien avec les préfets et autorités de santé, qui décide d'une fermeture totale ou partielle quand des cas sont avérés.

Jusqu'à présent "quelques dizaines de sites ont été fermés", souvent par des écoles n'ayant qu'un seul bâtiment comme Sciences-Po Reims, a-t-elle expliqué.

(Avec AFP)