Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Rédaction

Des patients en fin de vie réalisent leurs rêves grâce à la réalité virtuelle.

09 juin 2017 à 09h39 Par Rédaction

Pour accompagner des patients en phase terminale, un hôpital leur propose de réaliser leurs rêves virtuellement, sans sortir de leur lit.

L'hôpital Royal Trinity Hospice situé au cœur de Londres, se mobilise pour faciliter le quotidien des patients en fin de vie. Grâce à la réalité virtuelle, le personnel espère faire oublier la douleur, les angoisses et la peur aux patients.

Ce projet a vu le jour en 2016, grâce à Sarah Ezekiel, une mère de famille paralysée depuis 16 ans, qui a confié a Léon Ancliffe, un producteur de film qu’elle rencontrait, que son plus grand regret était de n’avoir jamais nagé avec les dauphins. Bouleversé par cet aveu, le producteur a créé un film qui, grâce à un casque de réalité virtuelle, a fait croire à Sarah qu’elle nageait avec les dauphins. Une jolie façon de réaliser le rêve de cette mère de famille, sans qu’elle ne bouge de son lit.

L’expérience fut tellement inoubliable pour Sarah, que le producteur a décidé de la proposer à d’autres patients, en s’associant avec un hôpital accueillant des malades en fin de vie.

Diminuer la souffrance avec la réalité virtuelle

Le principe est simple : les patients expliquent au personnel médical quel rêve ils aimeraient vivre avant de mourir. L’équipe médicale choisit le film qui correspond le plus à leur demande. Dans la playlist d'expériences de réalité virtuelle, il y a différents rêves à vivre : le ski dans les Alpes, le surf sur la plus belle vague de Tahiti, la visite des chutes du Niagara et des voyages à travers le monde.

Une expérience qui semble fonctionner, puisque les patients confient moins souffrir de leurs douleurs après avoir réalisé leur rêve.