Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Élevage à Mézilles : la cour d’appel de Paris condamne One Voice

25 mars 2019 à 11h32 Par Alicia Mechin
Manifestation du 9 juin 2018 à l'appel de One Voice
Crédit photo : One Voice

La cour d’appel de Paris a condamné l’association One Voice à des dommages et intérêts en faveur de l’élevage de chiens de laboratoires, situé à Mézilles près d’Auxerre.

L’association One Voice souhaite dénoncer le traitement réservé aux chiens, dans cet élevage de Mézilles, dans l’Yonne. Elle avait notamment fait appel à un huissier pour dresser un constat sur ce qui se passe dans cet élevage. Mais ce dernier a fait appel à la justice, pour empêcher la validation de ce constat d’huissier. La décision de la cour d’appel de Paris, rendue le 21 mars dernier, va dans son sens. One Voice a interdiction d'utiliser les informations collectées par l'huissier, prouvant la souffrance des chiens. 

« Toutes les preuves de maltraitance des chiens dans l'élevage, la taille des box, l'absence de soigneurs la nuit pour assister les chiennes mettant bas, tout cela, aux oubliettes, déclare l’association dans un communiqué. Nous ne pourrons plus ni en parler, ni le faire valoir devant la justice. »

L’association a même été condamnée à 1000 € au titre des dommages intérêts provisionnels à payer au Centre du Domaine des Souches et 4000 € de frais d'avocat.

Mais One Voice ne compte pas en rester là, et souhaite se pourvoir en cassation pour faire annuler ce jugement. « One Voice est déterminée à ne pas laisser faire une cour de justice qui prend parti sur un sujet qui ne la concerne pas ».