Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

En Bourgogne-Franche-Comté, les épicéas ravagés par le scolyte

07 novembre 2019 à 06h20 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Le scolyte tue les épicéas de Bourgogne-Franche-Comté.
Crédit photo : Commons - Gilles San Martin

Un insecte fait des ravages dans les forêts de Bourgogne-Franche-Comté depuis quelques années.

C’est un petit coléoptère de seulement 4 à 5 millimètres de long mais il fait de gros dégâts en Europe, notamment dans les forêts de Bourgogne-Franche-Comté. Le scolyte a désormais envahi la région, où plus de 850.000 mètres cubes de bois ont été déclarés « scolytés » ces deux dernières années. Cela représente plus d’un tiers de la récolte annuelle de bois. Quelques milliers d'hectares de coupes d'urgence ont également été autorisées.

Sa prolifération favorisée par la météo

Si l’insecte est présent depuis très longtemps dans la région, le seuil épidémique a été franchi depuis 2014, à cause des conditions météorologiques. La sécheresse favorise la prolifération du scolyte dans des arbres rendus vulnérables, explique Yann Mozziconacci, technicien au Centre national de la propriété forestière à Nevers :

 

Écouter le podcast

 

La femelle scolyte pond sous l’écorce des épicéas. Les larves se développent ensuite toujours sous l’écorce. Les tissus conducteurs de l’arbre sont interrompus, et sans montée et descente de sève, ces derniers meurent, poursuit Yann Mozziconacci :

 

Écouter le podcast

 

Aujourd’hui, les coupes sont le seul moyen efficace de lutter contre le scolyte. On ne plante d’ailleurs plus d’épicéas dans la région car si l’arbre supportait le climat local il y a encore un demi-siècle, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec les épisodes de sécheresse récurrents depuis une dizaine d’années.