Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Est-ce dangereux de donner son RIB ?

24 novembre 2016 à 11h35 Par Rédaction

La question est simple mais sérieuse car ce petit bout de papier concentre l'ensemble de nos informations bancaires! Raphaël Bartlomé, juriste à l'UFC-Que Choisir vous aide à y voir plus clair.

En réalité la possession d'un RIB ou IBAN ne permet pas de débiter votre compte mais seulement à le créditer. La simple possession de ces informations ne vaut pas une autorisation de prélèvement SEPA ( NDLR : Single Euro Paiement Area).

Les cas de fraude qui existent sont très rares et isolés car il faudrait falsifier un titre interbancaire de paiement (TIP) en y inscrivant les coordonnées bancaires du fraudeur. Mais même si cela se produit, vous contactez votre banque et vous avez treize mois pour contester le débit. La loi impose à la banque de recréditer votre compte.

Si vous vendez en ligne et qu'on vous demande votre RIB, si vous avez des craintes, vous pouvez utiliser les services en ligne comme PayPal ou Skrill. Dans ces cas là, vous ne donnez pas de numéro de compte mais par contre vous payez des frais. 

Si vous vous faites payer par chèque, il faut bien attendre dix jours après le crédit de la somme sur votre compte car, dans ce délai, la banque a toujours la possibilité de contre-passer le chèque. 

Le virement présente l'avantage d'être rapide et définitif et assez sécuriré au final.