Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Et si vous essayiez la digital détox pendant le confinement ?

09 novembre 2020 à 07h00 Par Guillaume Pivert
Chaque Français consulte en moyenne son téléphone deux fois par minute.
Crédit photo : Pixabay

Notifications, sms, mails... Les écrans nous sollicitent toute la journée. Le confinement peut-être une période propice pour prendre du recul.

Le confinement est pour certains l’occasion de se mettre à la cuisine ou de lire. C’est aussi le moment idéal pour prendre ses distances avec nos écrans. Le chercheur en neurosciences, Thibaud Dumas, « nous avons déjà un rapport excessif aux technologies, en particulier pendant le confinement car c’est le seul moyen de connexion avec les autres ». L’auteur de Digital détox, décrochez de vos écrans ! (Mango) invite à trouver un équilibre avec les outils numériques pour « ne pas souffrir des inconvénients tout en gardant les bénéfices ».

 

Thibaud Dumas rappelle que plus nous passons de temps sur nos écrans, plus nous augmentons le risque de développer de l’anxiété, provoquer une baisse de l’estime de soi voire une dépression. S’il est compliqué de réduire sa consommation – car ces technologies sont conçues pour nous faire rester devant, le chercheur donne quelques bons conseils pour reprendre un peu d’indépendance.

 

Écouter le podcast

 

Thibaud Dumas invite aussi à installer une application qui compte le temps passé sur un écran ou définir des durées d’utilisation. Plus radical, désinstaller l’application qui nous rend accros.


Écouter le podcast

 

Le contenu de l’information a « un impact différent que l’info soit anxiogène ou divertissante » affirme Thibaud Dumas. Pendant le confinement, s’affranchir d’une actualité peu réjouissante peut s’avérer utile selon lui.

Écouter le podcast


Selon Santé Publique France, chaque Français passe en moyenne 5 heures par jour devant un écran. Chaque jour, on consulte en moyenne 2716 fois son téléphone portable.