Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Euthanasie : le Segréen Jean Mercier relaxé

14 décembre 2017 à 05h39 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Jean Mercier relaxé après avoir aidé sa femme à mourir / Pixabay

Le soulagement pour Jean Mercier. La cour de cassation a décidé de relaxer ce Segréen de 89 ans. Ce dernier était poursuivi pour non-assistance à personne en danger après avoir aidé sa femme à mourir en novembre 2011. Décryptage :

Jean Mercier, natif de Segré, va pouvoir reprendre son existence là où il l’avait laissée. Le retraité était poursuivi pour avoir aidé sa femme Josiane à mourir dans la dignité en novembre 2011. Après 50 ans de vie commune, cette dernière souffrait de dépression chronique, d’arthrose et de complications liées à des tentatives de suicide. Pour l’aider à ne plus souffrir, son mari Jean, lui a donné 28 comprimés de somnifères qu’elle a ensuite avalés avec un verre de jus de fruit mélangé à de la morphine.

Condamné en première instance pour non-assistance à personne en danger, la justice a estimé, dans un second temps, que son geste devait être considéré comme un geste positif. Une décision qui pourrait bien relancer prochainement le débat sur la fin de vie en France.