Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Gare aux frelons asiatiques chez nous !

06 septembre 2017 à 14h45 Par Diane Thibaudier

Depuis quelques jours, les attaques de frelons asiatiques se multiplient, notamment dans les établissements scolaires restés fermés pendant l’été. On fait le point sur la situation chez nous.

La semaine avait commencé en fanfare ! Lundi, on apprenait que huit randonneurs avaient été attaqués par des frelons asiatiques dans l’Indre. Les faits s’étaient produits dimanche, dans un petit village à la limite de la Creuse : Crozon-sur-Vauvre. Les marcheurs avaient été attaqués par des dizaines d’insectes, avant d’appeler les secours. Un hélicoptère du Samu avait été envoyé sur place, pour parer à toute réaction allergique.

Depuis, ce genre d’attaques se multiplie partout chez nous. L’école élémentaire Ronsard a été totalement fermée et interdite d’accès au Mans ce mardi, après qu'une institutrice ait remarqué la présence de très nombreux insectes. Les pompiers sont intervenus. Là encore, il s’agissait bien de frelons asiatiques.

En Indre-et-Loire, une dizaine de collégiens a aussi dû faire face à ces gros insectes. Ils se sont fait attaqués dans la cour du collège André-Malraux à Amboise, près d’une haie qui sépare l’établissement de la maison voisine. Les pompiers ont été appelés sur place et ont pu détruire le nid que les frelons avaient  installé dans la haie pendant l’été. Les élèves, eux, n’ont pas été gravement blessés fort heureusement. Ils ont été piqués à la tête et aux bras, mais leur état de santé n’est pas inquiétant.

Pour rappel, le frelon asiatique ressemble à une grosse guêpe de couleur noire avec des bandes jaunes sur l’abdomen. Il peut piquer à de nombreuses reprises, contrairement aux abeilles par exemple, qui perdent leur dard à la première piqûre. Et parmi les proies privilégiées des frelons asiatiques : les abeilles justement. 

Si vous apercevez des frelons asiatiques ou un nid près de chez nous, n’intervenez pas et appelez immédiatement les pompiers.