Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le bio a la cote en Pays de la Loire !

27 mai 2019 à 06h00 Par Alicia Mechin
Crédit photo : Interbio

Le bio connaît un succès grandissant partout en France, et particulièrement en Pays de la Loire. Les Ligériens sont d’ailleurs invités à en prendre connaissance, à l’occasion des 20 ans du « Printemps bio ».

La 20ème édition du « Printemps bio » a lieu jusqu’au 16 juin, partout en France. Il s’agit d’une campagne nationale qui vise à mettre en relation les producteurs de l’agriculture biologique, avec les consommateurs. L’objectif est alors de les sensibiliser à la qualité dans leur assiette, et à la manière dont les produits sont fabriqués. Pour cette nouvelle édition, les Pays de la Loire est la région qui propose le plus de rendez-vous au public, avec près de 150 événements.

Pas étonnant que la région soit en première ligne pour cet événement. Elle fait en effet partie des régions les plus « avancées », concernant l’agriculture biologique en France. Précisions de Maryse Jeannin-Mahieu, chargée de mission à Interbio Pays de la Loire :

Écouter le podcast

Les Pays de la Loire sont également 5ème au rang national du nombre de producteurs. La Région compte environ 1000 producteurs bio en Loire Atlantique, entre 900 et 1000 en Maine-et-Loire, et un peu moins en Mayenne, Sarthe et Vendée.

Les jeunes séduits par le bio

L’agriculture biologique s’est développée suite au Grenelle de l’environnement en 2007, qui a mis en avant l’intérêt d’aller vers des productions agro-écologiques. Résultat, ces dernières années, une croissance à deux chiffres est enregistrée dans la filière, grâce à une hausse de la demande :

Écouter le podcast

Les Français consomment donc de plus en plus bio, et ce sont précisément les jeunes qui gonflent les chiffres. En effet, selon Maryse Jeannin-Mahieu, les nouveaux consommateurs sont les 18/24 ans ; un phénomène assez récent. Ce sont ces mêmes jeunes qui manifestent pour réclamer des mesures contre le réchauffement climatique. Les nouveaux consommateurs sont également ceux qui viennent d’avoir leur premier enfant.

Enfin en Octobre 20118, la loi EGalim (la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable) a été votée au Parlement, et devrait inciter à introduire 20% de produits bio dans les restaurations collectives et publiques (cantines scolaires, administratifs, hôpitaux, Ehpad). L’agriculture biologique a donc encore de belles années devant elle.

Pour découvrir le programme du « Printemps Bio », rendez-vous sur le site d'Interbio Pays de la Loire.