Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Macron ne veut « plus personne dans les rues » d’ici la fin de l’année

28 juillet 2017 à 08h44 Par Lucie Claussin

Emmanuel Macron était en déplacement hier à Orléans.

Le président de la République était hier dans le Loiret. Emmanuel Macron était accompagné de Gerard Colomb, le ministre de l’intérieur. Il est allé à la rencontre des familles de réfugiés syriens, à Saint-Jean-de-la-Ruelle. Il s’est ensuite rendu à une cérémonie de naturalisation à la Préfecture de la Région Centre-Val de Loire.

Objectif : plus personne dans les rues d’ici la fin de l’année !

«D’ici la fin de l’année, je ne veux plus personne dans les rues, dans les bois»

 Voici ce qu’a annoncé hier Emmanuel Macron lors de son discours à Orléans. Sa première bataille sera de loger tout le monde dignement. Il souhaite en effet créer des hébergements d’urgence partout, et mettre en place un traitement administratif pour les étrangers qui permette de savoir ou non si la personne peut obtenir une demande d’asile, avec une vraie politique de reconduite aux frontières. Il veut que tous les migrants bénéficient d’un logement dès leur première minute sur le sol français. Selon certaines rumeurs, l’Etat songerait à réquisitionner des logements vides pour y parvenir.

Diminution des délais pour traiter les dossiers :

Emmanuel Macron veut aussi réduire de 18 mois à 6 mois le temps des délais de traitement des dossiers de demande d’asile. Pour cela, certaines demandes seraient traitées directement depuis le pays concerné.

Le président de la République a tenu à bien distinguer les réfugiés et les migrants économiques. Il a ainsi réaffirmé sa volonté de venir en aide aux réfugiés en danger dans leur pays, et a précisé qu’il était impossible pour la France d’accueillir tous les migrants économiques. Concernant les reconduites aux frontières, une meilleure politique sera appliquée, lorsque le statut ne sera pas accordé.