Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Prudence, le moustique tigre est déjà de retour

27 avril 2020 à 09h24 Par Guillaume Pivert
Le moustique tigre s'implante de plus en plus en France.
Crédit photo : Pixabay

Le moustique est « implanté et actif » sur la moitié du territoire.

Le moustique tigre gagne du terrain. « La colonisation de l’ensemble du territoire continue son accélération vers le nord » indique Vigilance-Moustiques. 63 départements sont en alerte rouge. Pays de la Loire, Ile de France et Nouvelle-Aquitaine sont particulièrement touchées. Plusieurs personnes ont déjà été piquées notamment dans la Vienne.

Capture d'écran Vigilance moustiques

Plus petit qu’une pièce d’un centime

L’Aedes Albopictus mesure quelques millimètres. Il est «  noir avec des rayures blanches sur les pattes et sur l’abdomen, ce qui lui vaut son surnom de moustique tigre » rappelle les chercheurs de Vigilance Moustiques. Cette année, il est plutôt précoce. La raison, un hiver plutôt doux et un début de printemps chaud qui ont permis aux œufs de grandir dans eaux stagnantes (coupelles sous les pots de fleurs, arrosoirs, vieux pneus, gouttières bouchées, etc…). Pour éviter qu’il prolifère, il est conseillé de vider ces retenues d’eau au moins une fois par semaine.

La prudence reste de mise. Si sa piqûre est bégnine dans une très grande majorité des cas, le moustique tigre peut transmettre la dengue, le zika ou le chikungunya s’il a préalablement piqué une personne infecté.