Je veux aider

Urbanistes sans frontières : "donner aux populations un meilleur cadre de vie"

03 décembre 2019 à 09h00 Par Iris Mazzacurati
Urbanistes sans frontières: "donner aux populations un meilleur cadre de vie"
Crédit photo : Pixabay

En 2004, Maggie Cazal crée Urbanistes sans frontières, pour la promotion durable des villes et des territoires à l’échelle internationale.

Elle est partie du constat que dans les pays émergents ou en développement, la forte croissance démographique et l’urbanisation galopante nécessitaient des politiques publiques à la hauteur des enjeux écologiques et du changement climatique. Plus simplement, Maggie Cazal (Architecte, Docteur en Urbanisme et spécialiste du développement durable) et USF voulaient aider les populations et leur donner un meilleur cadre de vie.

Pour peser dans la balance, Urbanistes sans frontières joue sur tous les tableaux : à la fois à l’échelle des quartiers et des bidonvilles, sorte de mouvement social et écologique, mais aussi des politiques publiques, au niveau national et international.

USF compte plus de 10 000 adhérents dans le monde et peut compter sur un large réseau de partenaires.

Parmi ses principaux projets : Un programme consacré aux bidonvilles, mais aussi Afrique Ville durable : pour l’application, à horizon 2030, des agendas durables en Afrique.

Si les intervenants sont en majorité des professionnels, le grand public est le bienvenu aux conférences et débats organisés par USF. Notamment aux portes ouvertes du 30 novembre à Paris.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook d’Urbanistes sans frontières.

Retrouvez cette séquence en podcast