Orléans : bilan touristique estival positif

La cathédrale d'Orléans.
La cathédrale d'Orléans.
Crédit: Commons - Anthony Bourgouin / Image d'illustration.

13 septembre 2021 à 16h18 par Étienne Escuer

La métropole d’Orléans dévoile son bilan touristique estival. Malgré une météo maussade, il est assez satisfaisant cette année.

Si Orléans n’est pas forcément la première ville à laquelle on pense quand il s’agit de partir en vacances, l’été 2021 fut un bon cru, assure la métropole, pour qui le bilan touristique « s’avère très positif ». Dans un communiqué, la métropole explique que les touristes Français, principalement des Franciliens et des Loirétains, ont répondu présents, tout comme les étrangers (notamment espagnols, belges, allemands et néerlandais) malgré le contexte sanitaire (+31% par rapport à 2020, +2,6% par rapport à 2019). A noter aussi une forte augmentation du nombre de touristes polonais (+779% par rapport à l’an dernier) tandis que le nombre de visiteurs britanniques chute lui de 25%.

 

Moins de passages sur la Loire à vélo, le petit train plébiscité

 

Parmi les tendances observées, on constate aussi un recul du nombre de passages sur la Loire à vélo dans la métropole : -7,2% par rapport à l’année dernière. La municipalité veut y voir les conséquences d’une météo capricieuse et la fin de l’effet déconfinement, et précise qu’avec plus de 15.000 passages chaque mois, il s’agit quand même d’une progression par rapport à 2019 (+16,2%).  Les professionnels de l’hôtellerie et du camping semblent satisfaits des taux d’occupation, de 14 points supérieurs à 2020, avec des séjours qui tendent à s’allonger au-delà du week-end. La métropole aimerait d’ailleurs faire passer Orléans d’une ville-étape à une ville où l’on se fixe pour plusieurs jours.

 

Le petit train touristique a connu une forte fréquentation, avec plus de 5.000 billets vendus cet été, contre 1.845 l’an passé. Idem pour l’office de tourisme, qui a déménagé place du Martroi il y a quelques mois (35.975 passages en juillet-août, +50% par rapport à 2020). Le chiffre d’affaires de la boutique, plus fournie, a d’ailleurs augmenté de 119% par rapport à l’an dernier. Le musée des Beaux-Arts connait également une fréquentation en hausse de 86%, malgré la mise en place du pass sanitaire.

I