Ségur de la santé : 800 millions d’euros pour la Bourgogne-Franche-Comté

Le Premier ministre Jean Castex. Image d'archives.
Le Premier ministre Jean Castex. Image d'archives.
Crédit: CHARLES PLATIAU / POOL / AFP

19 octobre 2021 à 14h39 par Étienne Escuer

Le Premier ministre Jean Castex était en déplacement en Bourgogne-Franche-Comté ce mardi 19 octobre, pour évoquer le Ségur de la Santé.

On en sait un peu plus sur l’enveloppe de 19 milliards d’euros annoncée par le Premier ministre Jean Castex à Cosne-Cours-sur-Loire en mars 2021 dans le cadre du Ségur de la Santé. En déplacement de nouveau en Bourgogne-Franche-Comté ce mardi 19 octobre, à Auxonne et Dijon (Côte d’Or), le chef du gouvernement a détaillé ce budget. « 9 milliards d’euros sont des investissements, 6,5 milliards du désendettement de 1.300 hôpitaux, 1,5 milliard ira aux Ehpad et 2 milliards à la transition numérique », a-t-il expliqué. « 15.000 postes seront de plus créés dans la santé. »

 

Localement, 830 millions d’euros viendront soutenir les établissements de Bourgogne-Franche-Comté (72 hôpitaux et au moins 17 Ehpad) : 23 millions seront ainsi consacrés à la reconstruction du centre hospitalier de Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre), et 1,3 million pour son investissement médico-social ; 61 millions d’euros pour les rénovations complètes des hôpitaux de Sens, Villeneuve-sur-Yonne et Joigny (Yonne), et 7 millions pour leurs investissements médico-sociaux ; ou encore 2 millions d’euros pour l’Ehpad Château des Crozes à Frontenaud (Saône-et-Loire).

 

« Il faut qu'on tire toutes les leçons » de la crise du Covid, a confié Jean Castex en Bourgogne du ministre de la Santé, Olivier Veran, et de Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'Autonomie. « Il y avait un sous-investissement dans la santé publique en France : la crise l'a montré. Donc il faut à tout prix réamorcer la pompe », a-t-il ajouté.

 

(Avec AFP)