Tours : Sud-Santé dénonce des violences commises par l’extrême droite lors du dernier rassemblement anti-pass

Deux personnes ont été blessées lors du dernier rassemblement à Tours.
Deux personnes ont été blessées lors du dernier rassemblement à Tours.
Crédit: Sameer Al-DOUMY / AFP - Image d'archives.

24 août 2021 à 9h43 par Théo Palud

Le syndicat Sud-Santé 37 accuse des membres du groupuscule Des Tours et des Lys d’avoir agressé des manifestants lors de la 6ème manifestation contre le pass sanitaire, samedi dernier à Tours. Deux personnes avaient été blessées.

Dans un communiqué, le syndicat indique qu’aux abords de la préfecture, les partisans d'extrême droite ont tenté de prendre la tête du cortège et commencé "à prendre à partie violemment [...] des camarades gilets jaunes, mais aussi des militant(e)s d’organisations du mouvement ouvrier traditionnel dont certain(e)s de Sud Santé Sociaux".

Suite à ces échauffourées, plusieurs personnes ont tenté de distancer le groupuscule d’extrême droite. Mais selon Sud Santé, ses membres seraient revenus à la charge avant d’être repoussés. "Deux personnes sont lourdement blessées et ensuite emmenées à l’hôpital. Un militant Sud Santé Sociaux est inanimé avec une blessure importante à l’œil et à la tête, et un camarde gilet jaune avec fracture de la rotule", déplore le syndicat.

Sud Santé Sociaux 37 dit dénoncer ces agressions et réaffirme son "opposition totale à l’extrême droite sous toutes ses formes". Avant d’ajouter qu’elle "doit être combattue sur tous les terrains".

I