Allonnes : la préfecture annonce la fermeture de la mosquée

Patrick Dallennes, le préfet de la Sarthe.
Patrick Dallennes, le préfet de la Sarthe.
Crédit: Préfecture de la Sarthe

13 octobre 2021 à 12h17 par Guillaume Pivert

Une opération de police a été diligentée hier à la mosquée, fréquentée par des individus suspectés d’appartenir à la mouvance islamique.

La préfecture de la Sarthe annonce ce mercredi la fermeture de la mosquée d’Allonnes, au sud-ouest du Mans, au lendemain d’une opération de police dans le lieu de culte, qui accueille environ 300 fidèles.

 

D’après la préfecture, « des prêches et l’activité de ce lieu de culte, fréquenté par des individus appartenant ou proches de la mouvance islamiste radicale, légitiment le recours au jihad armé, la mort en martyr, la commission d‘actes de terrorisme et le recours à la violence, la haine et la discrimination ainsi que l’instauration de la charia ».

 

Le lieu abrite également une école coranique « accueillant environ 110 enfants devant lesquels a été valorisé le jihad armé et qui constitue donc un lieu d’endoctrinement », poursuit la préfecture dans son communiqué.

 

La préfecture indique avoir engagé « au regard de ces éléments, à la demande du ministre de l’Intérieur », une procédure de fermeture de la mosquée. Le maire Gilles Leproust (PCF) dit être surpris de la décision. "Je n’ai jamais eu d’éléments particuliers m’alertant sur tels ou tels comportements ou telle ou telle déclaration de prosélytisme", déclare l'élu communiste.

 

 

 

 

I