Intempéries dans l’Indre : le gouvernement envoie un haut-fonctionnaire dédié

De nombreux véhicules ont été endommagés.
De nombreux véhicules ont été endommagés.
Crédit: Sapeurs-pompiers de l'Indre.

24 mai 2022 à 8h38 par Étienne Escuer

Le gouvernement annonce de premières mesures en soutien aux sinistrés des intempéries de l’Indre.

Plus de 24h après le violent orage qui a touché le département, l’Indre continue de panser ses plaies. Depuis hier, les files d’attente s’allongent devant les assureurs, les carrossiers et les réparateurs de pare-brise. Rien à Châteauroux, plus de 250 toitures ont été éventrées dans la nuit du dimanche 22 mai au lundi 23 mai et un millier de véhicules abimés. Certaines entreprises sont également à l’arrêt.

 

Un haut fonctionnaire sur place

 

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et le ministre délégué aux collectivité territoriales, Christophe Béchu, annoncent ce lundi 23 mai en fin de journée l’envoi d’un haut-fonctionnaire spécifiquement dédié au suivi des conséquences de ces intempéries. Il aura en charge de « recenser les situations individuelles nécessitant des travaux, mobiliser les assureurs pour accélérer les délais d’expertise et le déblocage des indemnisations et mobiliser les acteurs économiques pour réduire au maximum le délai des travaux ».

 

L'état de catastrophe naturelle réclamé

 

Le gouvernement rappelle que les agriculteurs pourront bénéficier du régime de calamités agricoles. En parallèle, le maire de Châteauroux, Gil Avérous, et le président du conseil départemental, Marc Fleuret, ont écrit à Gérald Darmanin pour lui réclamer de reconnaitre l’état de catastrophe naturelle dans les communes sinistrées. Une cellule de crise a été ouverte par la Ville et l’Agglomération de Châteauroux. Elle est accessible au 02.54.08.34.05. Le gymnase Mondon a également été ouvert pour les personnes ne pouvant pas rester chez elles.