L’avenir du pôle santé Sarthe Loir en question à l’Assemblée Nationale

L’avenir du pôle santé Sarthe Loir en question à l’Assemblée Nationale
Image d'illustration
Crédit: Rédaction / Alicia Méchin

12 octobre 2021 à 7h19 par Alicia Méchin

L’avenir du pôle santé Sarthe Loir (PSSL) sera abordé ce mardi 12 octobre, lors des questions à l’Assemblée nationale. La députée socialiste de la Sarthe, Sylvie Tolmont, souhaite interpeller le ministre de la santé sur le manque de praticiens.

Depuis de nombreux mois maintenant, les services d’urgences du PSSL sont en grande difficulté. En cause, le manque de praticiens qui entraîne des fermetures ponctuelles, notamment des urgences du Bailleul. Pour informations, le service va une nouvelle fois fermer cette nuit du mardi 12 au mercredi 13 octobre.

La députée Sylvie Tolmont, souhaite alors tirer la sonnette d’alarme auprès du ministre de la santé ce mardi, lors des questions au Gouvernement. En ligne de mire, plus précisément, la loi Rist, qui entrera en vigueur à la fin du mois. Elle prévoit notamment le plafonnement de la rémunération des médecins intérimaires embauchés par les hôpitaux publics. 

L’élue sarthoise craint que cela empire la situation. « Dans 15 jours, le PSSL pourrait ne disposer que d’un seul anesthésiste, un jour par semaine. Pour les habitantes et les habitants, les conséquences seront immédiates : plus d’opérations possible, ni d’accouchement ».

 

 

I