L’été 2022 pourrait être très sec en Centre-Val de Loire

Il n'a pas assez plu cet hiver dans la région.
Il n'a pas assez plu cet hiver dans la région.
Crédit: Pixabay

11 avril 2022 à 15h40 par Guillaume Pivert

Les six derniers mois ont été secs en Centre-Val de Loire. Faute de précipitations suffisantes et notamment en mai, la région devrait connaître une sécheresse cet été. Les nappes, elles, sont à un niveau déjà très bas.

L’hiver 2021-2022 a été très sec. Par rapport à la même période l’an passé, les précipitations ont chuté de 60% dans l’Indre, de 55% à Tours en février. Moins 35% du côté d’Orléans entre décembre et février.

 

« A part épisodiquement et localement, on est entre -5 et -30% de précipitations sur les quatre derniers mois de l’année 2021, c’est très faible d’autant que c’est le début de la période de recharge des nappes phréatiques », détaille Olivier Renart, le président de l’association Météo Centre.

 

Des pluies hivernales essentielles

 

Olivier Renard rappelle que les pluies hivernales sont les plus efficaces pour recharger les nappes, « puisque la végétation ne va pas pomper d’eau puisqu’elle est à l’arrêt. Aussi, ces précipitations tombent moins fortement et donc pénètrent mieux les sols ». Bonne nouvelle tout de même, avec le passage de la tempête Diego, les cumuls de pluie sont en hausse.

 

Heureusement, car les réserves ne sont pas bonnes. « La plupart des nappes sont sur des niveaux bas ou juste dans les normes. Dans le vert, on va aller les trouver en Sologne, dans l’est et le nord du Loiret, et dans la région de Tours », dit le président de Météo Centre.

 

Y-a-t-il un risque de sécheresse cet été ? Cela dépendra des trois prochains mois et notamment du mois du mai.

Olivier Renard
Olivier Renard
Crédit: Olivier Renard

Chose surprenante, les déficits annuels paraissent limités. La raison ? des épisodes très pluvieux comme en juillet dernier – et des crues dans l’Indre par exemple, et des périodes très sèches. « C’est ce que l’on prévoit dans les années à venir avec le changement climatique », explique Olivier Renard.

 

Selon les prévisions, des averses sont prévues en Centre-Val de Loire mardi et mercredi.