Info locale

30 ans après la chute du mur de Berlin, des Amboisiens témoignent

08 novembre 2019 à 07h20 Par Etienne Escuer
De nombreux allemands sur le mur de Berlin, en face de la Porte de Brandebourg.
Crédit photo : Commons - Lear 21

Le mur de Berlin a cédé dans la nuit du 9 novembre 1989. Quelques jours plus tard, un couple d’habitants d’Amboise s’est rendu sur place pour assister à cet événement historique.

Ce samedi 9 novembre 2019, cela fera très exactement 30 ans que le mur de Berlin est tombé. Pendant 28 ans, la capitale allemande fut coupée en deux : occidentale à l’Ouest, soviétique à l’Est. Dans la nuit du 9 novembre 1989, après un moment de flottement, les gardes-frontières est-allemands, abandonnés par leur hiérarchie, finissent par laisser passer la foule de l’autre côté. Le « mur de la honte » tombe symboliquement, puis au sens propre.

Autoroutes, liesse populaire et Trabant

Pendant des jours, Berlin est en liesse, de nombreux habitants de l’Est se rendent à l’ouest où ils sont accueillis dans la joie. Un couple d’habitants d’Amboise, en Indre-et-Loire, habitué des voyages à Berlin, s’est rendu sur place quelques jours plus tard, pour assister à ce moment historique. Denis Pierson se souvient d’avoir vu le changement avant même d’être arrivé à Berlin. Sur les autoroutes de République Démocratique Allemande (RDA), habituellement désertes, de nombreux Allemands de l’est s’étaient rassemblés sur les ponts :


Écouter le podcast

 

Denis et sa femme Claire se sont rendus au pied du mur de Berlin, au niveau de la porte de Brandebourg. Ils se souviennent de ces flux ininterrompus d’Allemands de l’Est qui traversaient à l’Ouest, accueillis chaleureusement par leurs compatriotes de l’Ouest. L’image de policiers ouest et est-allemands qui dialoguaient ensemble les a également marqués :

 

Écouter le podcast

 

Crédit : Denis Pierson

Crédit : Denis Pierson

Autre image marquante, celle des files des célèbres Trabant, ces petites voitures de la RDA qui rejoignent l’Ouest, et se retrouvent au milieu des Mercedes, Audi et Volkswagen :

 

Écouter le podcast

 

Denis et Claire Pierson ont bien entendu ramené de leur voyage des morceaux du mur de Berlin, qu’ils gardent précieusement et qui leur rappellent qu’ils ont vu le monde changer, en une nuit, il y a 30 ans.