Alertes à la bombe

10 février 2016 à 8h46 par Rédaction

Le jeune Bourguignon interpellé lundi à son domicile doit être présenté à un juge d'instruction aujourd'hui. Hier, il a reconnu être le créateur du serveur qui a permis de masquer les appels lançant de fausses alertes à la bombe contre plusieurs lycées français.

En revanche, le suspect nie toute implication et a affirmé ne pas connaître l'identité des utilisateurs de son système.