Cher : une cinquantaine de collégiens intoxiqués

VIBRATION
Crédit: pixabay

19 janvier 2018 à 7h20 par Diane Thibaudier

Une collégienne a diffusé du gaz lacrymogène dans son établissement scolaire à Sancerre ce jeudi 18 janvier. 47 personnes ont été touchées à cause d'une bombe au poivre.

Elle n'a pas su donner de bonnes raisons à son geste. Une adolescente a été interpellée et placée en garde à vue dans le Cher ce jeudi 18 janvier selon nos confrères du Berry républicain. Elle est soupçonnée d'avoir diffusé du gaz lacrymogène dans les deux salles de permanence de son collège à l'aide d'une bombe au poivre. Pour le moment, les enquêteurs n'excluent aucune piste. Ils essayent de comprendre s'il s'agissait d'un accident ou si la collégienne a fait ça volontairement.

Un collégien a été hospitalisé

Quoiqu'il en soit, 47 personnes ont été incommodées par le gaz au sein de l'établissement scolaire. Une quarantaine de pompiers a été mobilisée sur les lieux pour venir en aide aux victimes. Elles souffraient toutes de maux de gorge et de picotements sur les yeux. L'un des collégiens touchés a dû être conduit à l'hôpital dans un état qui n'était pas préoccupant. L'enquête se poursuit.