Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Indre-et-Loire : décès d’un chien après s’être baigné dans la Vienne

22 août 2017 à 14h21 Par Adeline Tavet

Ce lundi, un nouveau décès de chien après s’être baigné dans une rivière de la région. Après le Cher et la Loire, cette fois, c’est dans la Vienne que la baignade a été mortelle.

Ce lundi, en fin d’après-midi, un chien est mort après une baignade dans la Vienne, sur le secteur de Chinon, en Indre-et-Loire. En sortant de l’eau, il a été pris de vomissement, puis de convulsion. Ses propriétaires l’ont rapidement transporté chez le vétérinaire, mais il n’a pas survécu. L’origine exacte de la mort n’a pas encore été établie, mais cela ressemble beaucoup aux autres cas survenus dans la région ces dernières semaines.

Une douzaine de chiens morts dans la région

C’est un phénomène récurent ces dernières semaines, les chiens qui décèdent après s’être baigné en rivière ou après avoir bu l’eau. Au début du mois d'août, trois sont morts peu de temps après une baignade dans le Cher. Puis, il y a dix jours, on compte douze intoxications dans le Maine-et-Loire, dont huit mortelles après avoir joué dans la Loire sur les secteurs de Montjean-sur-Loire, St Saturnin-sur-Loire, Mûrs-Erigné, St Jean-des-Mauvrets, Le Thoureil et les environs de Saumur. A chaque fois, les analyses d’eau révèlent la présence de cyanobactéries. Les deux genres d’algues identifiés (Oscillatoria et Formidium) sécrètent des neurotoxines qui provoquent des troubles neurologiques, digestifs et/ou respiratoires.

Appel à la vigilance

Ces cyanobactéries se développent dans les eaux calmes et stagnantes avec le soleil et la lumière. Leur taux est donc plus concentré dans ces zones peu profondes. La préfecture conseille donc de se baigner uniquement dans les périmètres autorisés et régulièrement contrôlé par l’Agence régionale de santé (ARS). Si vous avez un animal de compagnie ou du bétail, il est fortement déconseillé de les laisser s’abreuver de l’eau de la rivière ou de s’y baigner. Enfin, il est conseillé d’éviter de consommer des poissons pêchés dans ces cours d’eau. Les activités nautiques (canoë, kayak...) sont autorisées, il suffit d’être vigilant à ne rester dans l’eau. Si vous vous immergez, pensez à bien vous laver après, ainsi que laver le matériel.