L'attaquant du Sco d'Angers mis en examen

VIBRATION

12 novembre 2015 à 8h25 par Rédaction

En Maine et Loire, Jean-Pierre Nsamé aurait reconnu les faits en garde à vue. L'attaquant du Sco d'Angers, qui a été mis en examen avant d'être laissé libre, est suspecté d'avoir secoué son bébé.

Le pédiatre du nourrisson avait donné l'alerte aux forces de l'ordre.

Selon certaines sources proches du dossier, l'enfant aurait quasiment perdu la vue à la suite d'un choc.