Orléans : 2 ans de prison ferme pour le prêtre pédophile

VIBRATION
Façade de la Cathédrale d'Orléans
Crédit: Pixabay

22 novembre 2018 à 15h28 par La rédaction

Le prêtre Pierre de Castelet et son supérieur, l'ancien évêque d'Orléans André fort, ont été condamnés ce jeudi.

Été 1993, Pierre de Castelet, avait agressé sexuellement une dizaine de garçons âgés de 11 à 13 ans. Lors de l’audience, le 30 octobre dernier, l’homme avait reconnu les faits et déclaré, notamment : « Je ne pensais pas que c'était mal. Je ne pensais pas faire du mal à ces enfants. Je n’aurais pas dû le faire. J'avais le désir de me rapprocher d'eux ». L’ancien évêque d’Orléans, André Fort, était également jugé : au courant des agissements du prêtre, il avait choisi de ne pas le dénoncer.

Ce jeudi, le délibéré a été rendu par le tribunal correctionnel d’Orléans. Pierre de Castelet a été condamné à trois ans de prison, dont une année avec sursis, pour agressions sexuelles sur mineurs. Il lui est désormais interdit d’être en contact avec des mineurs ou d'exercer la fonction de prêtre. En outre, il est soumis à une obligation de soins.

De son côté, l’ancien supérieur de Castelet, l’ex-évêque d’Orléans André Fort, a été condamné à huit mois de prison avec sursis pour non-dénonciation des faits.

À deux, les condamnés devront également verser 15.000 euros d’indemnités aux trois victimes qui s’étaient constituées parties civiles.

Pierre de Castelet et André Fort disposent de dix jours pour faire appel.

I